24 décembre 2016

Montreal Pop - Prise 3 !


Ce soir, au tour du Groupe Fiatlux Apleman (GFA) d'illuminer le ciel du Vieux Port de Montréal ! GFA nous propose donc un voyage au milieu d'un rêve aux milles couleurs, un souffle magique où le temps s'arrête, une envolée d'étincelles éclairant les cieux, unissant les festivaliers d'une émotion vive et inoubliable. Laissez-vous guider par le spectacle Montréal XO, un moment exceptionnel, créé expressément pour l'évenement !  

Élaborée à partir du répertoire actuel et émergent québécois, la bande sonore garde en tête la thématique des Feux sur Glace Natrel 2016 : Montréal POP !

Rien à faire en ce soir de réveillon ?  Je vous conseille fortement le Vieux Port de Montréal pour 20 heures.

TITRE - INTERPRÈTE

Faut pas se fier aux apparnces - Yann Perreau
Montréal XO - Laurence Nerbonne
La mer à boire - Karim Ouellet
Piscine - Fanny Bloom
Ezra's Interlude - Chromeo
Miami - Ariane Moffatt
Polaroid - Alex Nevsky 
Ave Mucho - Valaire

Bon feu !!!

17 décembre 2016

Montreal Pop la suite !

Je vous ai parlé de 'Montréal s'allume' la semaine dernière qui était diffusée sur tous les réseaux de télé...  Je n'y aurai vu au final qu'à peine deux secondes de feu d'artifice.  Aucune mention sur le concours montréalais qui fait de notre ville une renommée dans le monde... J'avoue avoir été un peu déçue.  Mais bon. Ya quand même eu deux secondes.  C'est pas rien je présume pour une ville qui regorge d'autant d'activités ! 

Ce soir donc, deuxième prestation pyrotechnique au Vieux Port de Montréal dans le cadre de Montreal POP aux Feux sur Glace Natrel ! La firme FAE s'exécutera donc au rythme des chansons pop tirées du répertoire de divers artistes de la scène pop montréalaise. Synchronisées avec la musique, les pièces pyrotechniques les plus vivantes et les plus lumineuses invitent les spectateurs à démontrer leur savoir-faire sur la piste de danse... ou sur la patinoire ;) 

Voici donc la trame sonore sur laquelle vous pourrez vous trémousser à 20 heures !

TITRE - INTERPRÈTE

Jet Lag (Ft. Marie-Mai) Simple Plan
Montréal 40ºC - Malajube
The Safety Dance - Men Without Hats
Paradise CityJean Leloup
Octobre - Les Cowboys Fringants
Oublie-Moi - Coeur de Pirate
Polaroid - Alex Nevsky 
Rebellion - Arcade Fire
Piste 1 - Galaxie

Bon feu !!!

12 décembre 2016

Montréal s'allume !

C'est demain que sera diffusée sur les 4 grands réseaux l'émission 'Montréal s'allume !' dévoilant ainsi la programmation des festivités entourant le 375e anniversaire de Montréal...

Mais pour moi, c'est ce soir que Montréal s'allume avec le retour des Feux Sur Glace, non pas Telus, mais bien Natrel ! Une bonne main d'applaudissement pour l'engagement ! Merci Natrel !!!

Commenceront cette série de 5 samedis illuminés : Feux d'Artifice Orion. Mandatée à se produire sur le thème général de la saison Montréal POP, la firme Orion a choisi de décliner son feu en saisons. Ainsi, l'été, l'automne, l'hiver et le printemps se succéderont pour faire place à un avant-dernier tableau intitulé 'Ensemble, les rêves peuvent devenir réalité' et se conclure sur 'Voici Montréal', une finale de 3 minutes et demie. Voici d'ailleurs la trame sonore qui sera entendue sous le coup de 20 heures :

TITRE - INTERPRÈTE

Summer paradise Simple Plan
Montréal Ian Kelly
Paris-Montréal - Les Cowboys Fringants
Les Héros - Jonathan Painchaud
Comme on attend le printemps Jérôme Couture
Dream on Travis Cormier
Hymne à Montréal - Éric Lapointe

Aussi, n'oubliez pas, la patinoire ouvre ce soir aussi ! Patin, feux... féerie !!!

Rendez-vous à l’île Bonsecours ou sur la Promenade des Quais; bref, partout autour du Vieux Port vous pourrez vivre les feux d'artifice à 20 heures dont voici l'horaire complet :

Samedi, 10 décembre : Feux d'artifice Orion
Samedi, 17 décembre : FAE Pyrotechnie
Samedi, 24 décembre
Groupe Fiatlux-Ampleman
Samedi, 7 janvierFeux d'artifice Apogée

Sans oublier le traditionnel feu du jour de l'an qui suivra le grand décompte de 23h59m50s, le 31 décembre, réalisé par BEM Feux d'artifice.

Bon hiver à tous !!!

1 septembre 2016

It ain't over till it's over !


Tel que l'a stipulé le regretté Yogi Berra : C'est pas fini, tant que c'est pas fini !  Vous croyiiez donc que l'International des Feux Loto-Québec édition 2016 était terminé ?  Eh non !  Il nous reste un dernier feu d'artifice à la Ronde ce dimanche, 4 septembre.

De ce fait, un beau dix minutes pyromusical sera présenté à 20h45 pour ... célébrer la rentrée quoi ! Votre dernière chance de voir de belles grosses bombes, puisque ce feu est constitué des 'restants' de la saison 2016.  Ces pétards ne peuvent être utilisés ailleurs qu'à la Ronde et il serait vraiment dommage de devoir les détruire dans un bête container sans pouvoir en admirer toute leur splendeur.

Les gradins seront donc ouverts à tous ceux qui seront présents à La Ronde sans aucuns frais supplémentaires.

Bonne fin de fin de saison !  Et surtout.  Bonne rentrée !

*****************************************  

Bande sonore du Feu d'artifice Spécial du Long Week-End, créée par Paul Csukassy, directeur technique de l'International des Feux Loto-Québec : 

TITRE - INTERPRÈTE

Catch My Breath Kelly Clarkson
This is What You Came For ft. Rihanna Calvin Harris
Just Like Fire Pink
Don't Let Me Down ft. Daya - Chainsmokers
Libérée, Délivrée - Anaïs Delva (Du film 'Frozen')
Can't Stop This Feeling Justin Timberlake
Finding Dory Theme - Du film 'Le Monde de Dory'

25 août 2016

Québec - Le cirque - Photos


Hier avait lieu le dernier feu de la série des Grands Feux Loto-Québec.  6 soirées de pures célébrations ayant cette année les thématiques suivantes : Opéra, Cinéma, Jazz, Celtique, Urbaine et Cirque.  Je n'ai pu qu'assister à la toute dernière, le Cirque.  Voici donc les images !

20 août 2016

50 ans d'histoire


Tel que le mentionne le slogan de Royal Pyrotechnie 'Artisans du ciel depuis 1966', la firme célèbre cette année 50 ans d'histoire !



C'est donc en cet honneur que le spectacle de clôture des Grands Feux du Casino du Lac Leamy s'intitule 'Flashback'. En effet, la trame sonore sera construite de grands succès des 5 dernières décennies. De Chubby Checkers à Cold Play en passant par Michael Jackson ou encore Bryan Adams, il y en aura vraiment pour tous les goûts !

Étant une fois de plus assignée au montage du dit spectacle, j'ai pu m'entretenir avec le président de la compagnie et designer de 'Flashback', Yanick Roy. 'C'est une trame sonore très mouvementée qui représente bien 5 décennies. C'est un spectacle que j'ai tiré [plus tôt cet été] à Gatineau et que j'ai raffiné, peaufiné afin qu'il soit parfait pour les Grands Feux du Casino. Plus long aussi; ici, c'est 25 minutes. C'est un feu qui fût difficile à scripter. Il y a plusieurs petits extraits, donc c'est difficile d'embarquer dans un tableau et de le monter pendant une, deux minutes, il faut faire de beaux enchaînements, des transitions fluides, il ne faut pas trop changer ou ça devient étourdissant. C'est tout un spectacle, qui représente bien le 50e de Royal, la fin de la compétition, un feu très intéressant autant au niveau du montage sonore qu'artistique' dira-t-il.

Venez célébrer la fin de ce bel événement avec nous au Musée Canadien de l'Histoire ce soir alors que seront annoncés les gagnants du prix du public et de la Coupe Zeus !!!

Bonne finale Gatineau !



17 août 2016

From down under to up here !


Ils ont fait quelques 16 heures d'avion, mais ils sont bel et bien arrivés dimanche dernier, Gatineau accueille les frères Robert et Celestino Foti de Foti Fireworks de l'Australie ! 

Alors là, eux, je les connais !  Trois fois récipiendaires d'un Jupiter à Montréal, les Foti font des spectacles présentant un design de haute qualité et des couleurs simplement wow, créées par la paternel Salvatore.. À mon plus grand bonheur, je fus appelée à participer à l'installation de 'Good Times' qui sera tiré ce soir. Depuis 3 jours donc, je côtoie les frangins et fais de mon mieux avec toute l'équipe pour que ce feu d'artifice soit présenté tel qu'il fût conçu par Robert.

C'est sa fille Éluisa qui a décidé du thème. 'Hey Daddy, you should do fireworks on The Queen song 'Don't stop me now' !'  Comment une fillette de 11 ans peut-elle aimer ou seulement connaître Queen ?  Des parents bien sûr ! Robert aime beaucoup le rock de ces années-là, et par le fait même a aussi beaucoup aimé notre choix musical sur la barge cette semaine. Merci 106,1FM. Ottawa's Rock Station !!! 😊
Je n'ai la temps de vous en dire plus, je dois rejoindre les Australiens pour souper. 'Faire partie' d'une firme pyrotechnique familiale de plus de 200 ans... quel privilège !!!

Have a GOOD TIME  everyone !!!

Bonne chance à l'Australie !

Celestino et Robert procède à une dernière 'écoute visuelle' du spectacle

*****************************************  

Bande sonore de 'Good Times' de la firme Foti de l'Australie : 

TITRE - INTERPRÈTE

Don't stop me now - Queen
Sweet Caroline DJ Otzi
Lucy in the sky with diamonds John Lennon
Happy - Pharrell Williams
Morning from William Tell Ouverture Rossini
Walking on sunshine - Katrina and the Waves
Turn me loose, Im Dr Feelgood - James Brown
Blame it on the boogie - Jackson Five
That's Amore - Dean Martin
Get Lucky - Daft Punk
Can't Hold Us Macklemore & Ryan Lewis (feat. Ray Dalton)
Feeling Good - Michael Buble
Rime of my life - Bill Medley & Jennifer Warne
Rime of my life - Black Eyed Peas
Ode to Joy - Bethoven

13 août 2016

Ilutu... Pouvez-vous répéter ?


Ce soir aux Grands Feux du Casino du Lac Leamy : RUF Ilutulestikud. 

Ilu-quoi ? I-lu-tu-les-ti-kud. Ça veut dire... feux d'artifice !!! Eh oui. Moins évident que tous les fyrverkerier, fogos de artificio feuerwerk et autres fuegos artificiales...  Faut croire que l'Estonien ne fait pas partie de ma palette 😏. 

Alors voilà, l'Estonie débarque en sol canadien en vue de compétitionner pour la première fois. Rencontrée par les organisateurs au dernier symposium d'art pyrotechnique, la firme est arrivée en debut de semaine, représentée par ses 3 designers : Ivo  Melder (aussi propriétaire), Rinald Kodasma et Kersti Resetnjak. Une femme !!!  'Women see things differently. And like differents things. We also feel the music another way. So it's cool to have that mix in our company' me dira-t-elle. 

Sachant que cette firme donne plutôt dans le bien senti, que dans la méga-pétarade, j'ai bien hâte de voir ce que nous réserve 'True Strength',  alors qu'on nous parle d'un spectacle qui représente les émotions puissantes qui nous animent lors de nos relations avec les autres, qu’elles soient amicales ou amoureuses. À l’image de ces relations, le spectacle aura un début tout en douceur puis s’alterneront des moments faits de bonheur, de gaité et d’autres, plus sombres, remplis de chagrin. Éternels optimistes, Kersti, Ivo et Rinald nous réservent cependant une fin joyeuse !

Bonne chance à l'Estonie !

*****************************************  

Bande sonore de 'True Strenght' de la firme RUF de l'Estonie : 

TITRE - INTERPRÈTE

Surprise ! (???)
Panoramic Atticus Ross
Becoming a Geisha - Hollywood Studio Orchestra
Becoming a Legend - John Dreamer
True Strenght - John Dreamer
Immortal - John Dreamer
Cassandra Thomas Bergensen
El dorado - Two Steps From Hell
VictoryTwo Steps From Hell

12 août 2016

Pays-Bas (Royal Fireworks) - Photos




Quelques peu venteux, voici les photos du spectacle des Pays-Bas !


9 août 2016

Vive le taxi !


Démêlons un peu le tout.  Il y a, sur la scène internationale, 2 firmes 'Royal'.  Bien sûr, la mienne, Royal Pyrotechnie du Canada; mais aussi Royal Fireworks des Pays-Bas, dont on entend de plus en plus parler. Cette dernière, tout juste de retour de la compétition de Vancouver qui s'est déroulée  il y a deux semaines, participera donc aux Grands Feux du Casino du Lac Leamy ce mercredi soir.

Je vous ai parlé samedi dernier de Liuyang, la capitale mondiale des feux d'artifice.  Les clients établis et potentiels s'y rendent régulièrement et c'est précisément à cet endroit que les deux Royal s'y sont rencontrés l'année dernière. Tout à fait par hasard, Jozef Cohen, propriétaire de Royal Fireworks, fût appelé à partager un taxi avec Éric Fréchette, directeur des opérations chez Royal Pyrotechnie. De cette rencontre fortuite est née l'idée d'une participation aux Grands Feux, puisque la firme canadienne en est l'hôte. C'est donc ce soir que se concrétisera le projet alors que les néerlandais présenteront 'War of Heavens'.

Conçu par le jeune Yannick Maaskant aidé d'un ami philippin Robert Basihan, le spectacle s'est construit à l'aide d'un logiciel de visualisation.  Les Pays-Bas - Les Philippines, c'est loin d'être Québec - Montréal... La musique très puissante risque d'en envoûter plus d'un et établit ainsi une solide base pour un spectacle intense. 'We've done a lot of shows over the years, and everytime we try to come up with something different.  This time, 'War of Heavens' is a bit more... theatrical maybe, so yeah, it's gonna be good. We kind of know what we wanted to do, the type of show we wanted to do, so we came up with the theme, and then look throughout the music and found the pieces that we found fitting. The first song is quite technical and, I think, will be fun to watch, and of the course the finale too.  These are really the ones i'm personnaly looking forward to !' me dira Yannick.   Reste à voir le mélange de styles de ces deux designers qui auront élaboré le feu d'artifice à l'aide du catalogue chinois de la firme Royal Fireworks. Désireux de voir le public nombreux, le proriétaire Jozef  Cohen conclura en ces mots : 'Fireworks is magic to see.  We are from the Netherlands, we do things different than other companies, i think you have to see the show and then you can make your own opinion.'

La meilleure des chances à cette jeune équipe ! (2008 !)

Sensations assurées : 21:15, public !

*****************************************  

Bande sonore de 'War of the Heavens' de la firme Royal Fireworks des Pays-Bas : 

TITRE - INTERPRÈTE

Heavens Warriors Immediate Music
Reign of Hell - X-Ray Dog
Here Comes the King X-Ray Dog
Angel Terrestre Immediate Music
Archangel - Two Steps From Hell
Strength of a Thousand Men Two Steps From Hell
Clock Tower Parade Two Steps From Hell
Fall of a legend - Immediate Music
Immortal - Thomas Bergersen
Akkadian Empire - Audiomachine
Dream Chasers - Future World Music

8 août 2016

Chine (Jeeton) - Photos

Bon.  Google ayant désactivé son service Picasa, je ne peux pour l'instant vous insérer le diaporama ici.  Pour voir l'album complet de la performance de Jeeton de la Chine à Gatineau, voir le lien ci-bas ! 

Photos du spectacle 'Women' de Jeeton de la Chine

2 août 2016

En route vers le Zeus !


C'est ce soir que débute la course à la Coupe Zeus ! Premier pays à se commettre, la Chine débarque en Outaouais avec son directeur Ryan Tang et son propriétaire Kevin Deng, et présente sa dernière création 'Women'. Afin de s'Occidenter un peu, les Chinois ont fait appel à un collaborateur des dernières années, le français Tony Cendon, pour concevoir le spectacle pyrotechnique. Ce dernier a déjà participé aux Grands Feux du Casino il y a 4 ans pour le compte de Pyragric, mais l'évènement étant depuis accueilli sur un nouveau site, le concepteur n'a pu se fier à son expérience précédente et a dû composer avec l'inconnu. 

La firme Jeeton est une des firmes majeures de la ville de LiuYang en Chine. Liuyang, c'est littéralement la capitale mondiale du feu d'artifice. Pour y être allée il y a quelques années, toute la population vibre au diapason des feux d'artifice. Des petits tubes en carton jusqu'aux grosses bombes en passant par les allumettes électriques et toute la gamme de produits connexes, le tiers de la population totale d'1,3 millions d'habitants participe à l'industrie pyrotechnique d'une façon ou d'une autre.  On disait même il y a quelques années que la moitié des articles de feux d'artifice vendus dans le monde provient de Liuyang. Presque chaque soir, il est possible d'y entendre les détonations typique; c'est un milier d'usines qui s'affairent ici et là à tester et présenter leurs produits aux différents clients. Pas de doute, Liuyang = feux d'artifice. 

Revenons à Gatineau. Tantôt sensible, tantôt puissant, le spectacle 'Women' se veut être un vibrant hommage à la femme. Élément plutôt rare en pyro, on en convient.  Une bonne diversité quant aux effets pyrotechniques qu'on installe sur la barge depuis 3 jours, le spectacle saura rejoindre tous et chacun avec les succès de grandes chanteuses bien connues. Surprenant toutefois que notre Céline ait été écartée de la trame sonore...

Voyons voir ce que la Chine nous réserve ce soir à 21:15 !  

Bonne compétition Gatineau !

*****************************************  

Bande sonore de 'Women' de la firme Jeeton de la Chine : 

TITRE - INTERPRÈTE

My baby just cares for me Nina Simone
Rehab Amy Winehouse
I have nothing Whitney Houston
All About That Bass - Mehgan Trainor
Show me how you Burlesque - Christina Aguilera
Titanium - Madilyn Bailey
Ain't no other man Christina Aguilera
Chandelier - Sia
Lady Marmelade - Christina Aguilera, Lil'Kim, Mya & Pink
Fireworks - Katy Perry

GAGNANTS 2016 !!!

Mention spéciale - Apport environnemental : Pirotecnia SPA du Chili 
Mention spéciale - Bande sonore : Pirotecnia SPA du Chili

*************
JUPITER DE BRONZE : SUGYP SA de la Suisse !
JUPITER D'ARGENT : Göteborgs FyrverkeriFabrik de la Suède !
JUPITER D'OR : RICASA de l'Espagne !!!
*************

30 juillet 2016

Déjà ?

Eh oui. Soirée de clôture dans quelques heures et voilà que je n'aurai jamais eu le temps de vous reparler des 4 S : Switz, States, Spain et Sweden !

Allons-y donc en rafale. 

Switz. 
La Suisse a conquis le public. Débuté d'excellente façon sur une musique intense (Muse), son feu intitulé 'E-motions' s'est avéré être un spectacle entraînant, différent et rempli de surprises, de sourires. La plupart des tableaux furent applaudis et souvent la foule a réagi. On se souviendra longtemps de leurs émoticônes géants réalisés à l'aide de mono-coups, tel que nous l'a fait l'Angleterre l'année dernière, mais à encore plus grande échelle.  Un pur bonheur d'entendre les spectacteurs y aller de 'Aaaaah' devant le bonhomme sourire, et de 'Oooohh' presque inquiets devant le bonhomme triste. Et puis j'aurai eu l'immense privilège d'assister le concepteur Nicolas Guinand dans la réalisation des coeurs géants lors de mon passage en Suisse en mars dernier. Une super expérience dont je me souviendrai longtemps. Une belle synchro, des beaux punchs à la fin de chaque segment, un feu plein de bonnes et de belles intentions, entres autres dans la façon de tirer certaines chandelles, un peu comme des vagues. Wow ! Merci la Suisse ! Cette soirée du 16 juillet risque bien d'être récompensée ce soir...

States. 
La grande force des États-Unis fût sans contredit les produits. Une puissance incroyable dans les lancées, des chandelles propulsées sans hésitation, un feu tout en hauteur, beaucoup moins en largeur toutefois. Qu'à cela ne tienne, plusieurs points pour la conception technique avec des modèles de tirs super intéressants. Des articles impressionnants sur les plates-formes près du public donnaient toute une dimension au spectacle. Plein plein plein de couleurs, plusieurs étoiles qui changeront de teintes à repétition en cours d'explosion. Vraiment fou. Toutefois un manque de variation dans les émotions et une conception pyromusicale moins bien réussie que celle de leurs rivaux; les Américains ont le don de fournir fournir fournir leurs tableaux oubliant au passage d'accentuer certains rythmes dans la musique. Ainsi, le feu d'artifice fût 'dans le tapis' du début à la presque fin, sans moment plus relax. La finale quant à elle, de moins grande envergure que tout ce qui a précédé a laissé les spectateurs plein d'interrogations, mais en sachant que la rampe 2 est restée au sol, ça se comprend.  Ces derniers bémols risquent de les exclure du podium. 

Spain. 
Alors là Ataboy. L'Espagne nous apportait un spectacle complexe vu le nombre effrayants de mono-coups et donc de mises à feu, ce qui accentuait le difficulté technique. Au final, l'exécution fût quasi parfaite et il serait surprenant que l'Espagne ne reparte pas avec le Jupiter d'Or.  Toutefois, ces spectacles presque mécaniques opèrent moins sur moi. J'ai senti que le difficile thème du cinéma n'était qu'un prétexte à la trame musicale et moins bien représenté que le Portugal l'a fait il y a quelques années. Mais comprenez bien que ce spectacle fût un wow du début à la fin et qu'il a grandement mérité l'ovation debout reçue tout juste après 22:30. Magistral !

Suède. 
Avec un tel départ le spectacle suédois m'a fait entrevoir l'or pendant une bonne partie de la prestation. La magnifique conception s'est toutefois essoufflée en cours de route et il se pourrait bien que les points se soient envolés dès lors. Quelques ratés ici et là auront sûrement raison de la plus haute marche du podium, mais il n'en demeure pas moins que ce spectacle est mon préféré de la 32e édition. Le thème 'Joie de Vivre' s'est fait sentir et ressentir tout au long du feu d'artifice et j'ai eu le sourire large jusqu'à ce que je retrouve mon lit. Oui. J'avais une immense joie de vivre ce soir-là. Des artifices variés, de très belle qualité, une super utilisation de la 'tour' qui s'est animée ici et là tout au long du 30 minutes. Je suis biaisée peut-être, j'adore Göterberg FyrverkeryFabrik et je n'ai pas été si dérangée par les trucs qui ont moins bien fonctionné. 

Mon podium. 
Donc mon podium personnel, Suède, Espagne, Suisse. 

Le podium officiel ?
Probablement Espagne, Suède, Suisse. Toute  ressemblance avec la vérité est purement fortuite. 

Et la trame sonore ?  
Le Chili. Big time !

Elton John. 
Il ne me reste plus de temps avant de me préparer (ben quoi, c'est soir de gala ! ;) ) pour vous parler du feu de clôture, mais ce sera une super prestation de la firme américaine Melrose Pyrotechnics qui visite La Ronde pour une 4e fois.  La belle voix grave d'Alain Cadieux traduira les propos d'Elton John dont la musique sera à l'avant-plan ce soir.  Ces Américains de Chicago ont toujours ébloui les spectateurs de Montréal et ce soir ne sera pas différent. À cet effet, ce sont 50 bombes de 12 pouces, le plus gros calibre permis au Canada, qui éclateront ici et là pendant la prestation, ce qui constitue un record cette saison. Son plus proche successeur en ayant... 7 !  Pas de doute, ca va exploser fort entre 22h et 22h30. Comme le dit si bien George  Michael : "Ladies and Gentlemen, Mr. Elton John !!!"

Bonne clôture tout le monde !!!

27 juillet 2016

Et puis, FINALEMENT !


Chaque année, lorsque je reçois l'horaire de l'International des Feux Loto-Québec, il y a toujours une soirée qui m'allume plus qu'une autre.  Pour 2016, cette soirée, c'est le 27 juillet.  Le retour de la firme Göteborgs FyrverkeriFabrik de la Suède ! GFF pour les intimes... Elle m'a complètement charmée en 2010, et depuis, je ne cesse d'espérer son retour.  L'attente est presque terminée et c'est à 22 heures que le génie de Martin (prononcez Martiiiin) Hildeberg envahira La Ronde.  Il fait partie de mes tops designers et croyez-moi quand je vous dis que ses spectacles dynamiques et synchro sont toujours excellents. Sa réputation ? Faite.

2010
De sa force de caractère, il vise toujours l'or. Il se dit donc déçu d'avoir remporté l'argent à sa dernière visite. 'It was a very nice experience in general.  I was a bit disappointed in not winning at first, as you always are when you want to win, but still, it worked out pretty well. I didn't really change my opinion that we should have won, but it's a matter of taste. If a good show wins, I'm happy.  If a bad show wins, I feel it's some kind of politics or cheating, and I'll never be happy with that. I had some experience like that, but Montreal is not one of those, it's a fair jury here. It was a good show that won and it's just a matter of taste.  Its a long time ago, and I accepted. You know, it's long hours on design on top of normal work, it affects your private life... but after a while you start to yearn to come back.  It's a great place to do shows and a big challenge, fun to come here, fun town, fun people !' . 5 fois champion de la compétition de Hanovre en Allemagne, le plus récent de ces titres, remporté l'an dernier, est l'accomplissement dont il est le plus fier à ce jour.  Cette année-là dite 'The Year of Death', alignait entres autres PyroEmotions de l'Italie, et Ricasa de l'Espagne.  Des noms qui devraient vous être familiers...  Oui, il vise toujours l'or, mais le divertissement prime. 'Just to get the show in the air and have it seen reasonnably well and accepted by the audience that's the most important thing. To get the prize is a bonus really.'

Conception
Toutefois, le concepteur précise qu'il n'a pas fait ce spectacle-ci tout seul.  Bien qu'il ait le dernier mot sur tout (il est quand même l'unique propriétaire), il tient à souligner le nom de ses collaborateurs : Andreas Helle et Simon Svensson qui l'auront aidé dans la conception de 'Joie de Vivre'.  Martin aura pris l'avis de tous (même le mien !) afin d'arriver à une bande sonore pleine d'entrain, de sourires, d'euphorie, de gaieté, de Joie de Vivre quoi !  Parmi mes suggestions, 'Il en faut peu pour être heureux' du Livre de la Jungle. Le concepteur avait déjà la version anglaise dans sa mire, mais il décidera de prendre la version française, question de nous faire un beau clin d'oeil. Cool !

Pétards 
De tous les compétiteurs cette saison, la Suède présente le plus grand nombre de bombes aériennes. 'It was not a specific intention, but that's what fitted the music' précisera Martin. Il espère donc que Monsieur le Vent changera ses plans d'ici le décompte ultime puisqu'il s'annonce absent du bureau en soirée. À peine 2 mètres seconde, ce n'est pas assez. Parmi les gros calibres, du San Tai et du Yung Feng; du top niveau en aériennes. Ajoutons du Vaccaluzzo, du Parente, que nous ne détestons pas non plus, et plus et plus et plus; bref, une bien belle gamme en vue. Et des dispositifs circulaires, et une plateforme téléscopique, et des pontons... Hmmmm.  Tout semble donc être en place pour un beau 30 minutes explosif !



Si votre journée, votre semaine, votre vie va mal, vous avez la meilleure raison du monde d'aller vous changer l'attitude et d'exploser de bonheur à 22 heures !

La meilleure des chances à toute l'équipe de GFF !

*****************************************  

Bande sonore de 'Joie de vivre' de la firme Göteborgs FyrverkeriFabrik de la Suède : 

TITRE - INTERPRÈTE

Danza delle ore (La Gioconda) Amilcare Ponchielli
Il en faut peu pour être heureux Jean Stout, Pascal Bressy et Jean Cussac (Disney)
Beautiful Day U2
I Got Life Hair
On Top of the World - Imagine Dragons
Feeling Good Nina Simone
Fun, Fun, Fun The Beach Boys
Happy - Pharrell Williams
Always Look on the Bright Side of Life Monty Python
(I've Had) The Time of My Life Jennifer Warnes and Bill Medley
You Can't Stop The Beat Nikki Blonsky (HairSpray)

23 juillet 2016

À ne pas manquer !


Les journées se suivent et se ressemblent cette semaine. Pas le temps de faire grand chose, j'ai choisi de m'accorder quelques heures supplémentaires de sommeil ce matin. Pardonnez-moi, mais c'était ô combien nécessaire !

Toujours est-il que vous devez être là ce soir. Ab-so-lu-ment !  Vous ne voudriez certainement pas manquer ce qui s'annonce être le plus ambitieux spectacle jamais présenté a La Ronde. Ce sera de super beaux produits, ce dont le concepteur Ricardo Caballer est le plus fier, ce sera rythmé, ce sera gros !  Plus de 11000 artifices, incluant plus de 8000 mono-coups, ce sera le festival des beaux croisés. Mécanique ?  A suivre !  Laissez-vous simplement porter par le savoir-faire espagnol suivant certaines musiques célèbres de films, un art que le concepteur affectionne particulièrement. 

Pas le temps pour plus, je dois manger une bouchée avant de me rendre sur place pour cette belle soirée SANS PLUIE ! :)   Ah oui. Attention à la séquence piano qui rassemble à elle seule, 2500 mises à feu. Ouf. 

22hrs. Boum. 



20 juillet 2016

Think even bigger !


6 ans plus tard, j'ai renoué avec le toujours aussi passionné Gary Caimano, designer du prochain feu de La Ronde, gracieuseté de Western Enterprises des États-Unis. En effet, il y a 6 ans, Gary et son équipe s'amenaient en terrain inconnu et nous présentaient un spectacle sur l'amour.  Il a toutefois goûté au tempérament particulier de Dame Nature puisque quelques heures avant le feu, des pluies torrentielles s'abbattaient sur Montréal.  Ainsi, plusieurs modules, plusieurs bombes en furent affectés, détonations prématurées aussi;  bref, le spectacle en a indéniablement souffert. Cette fois-ci, mis à part la pluie de lundi, tout semble bien augurer et espérons que nous pourrons voir dans toute leur splendeur les produits de cette firme américaine. 
 
'What i've learn  [from this first experience]  is that I would come back with the most agressive soundtrack I could possibly think of.  The show doesn't stop.  It's 32 minutes.  It's 23 songs.  It is as powerful as I can make it.  As difficult as I can make it.  It opens very very big.'  Eh bien, en voilà assez pour me réjouir de la performance américaine à venir.

La musique pour Gary c'est le coeur et l'âme d'un spectacle.  'I wanted people to litterally stand up and dance, i wanted them to be happy and joyous !  So the music was selected based on that theme.' Ainsi, de la soixantaine de chansons qu'il avait en tête, 23  se sont rendues au fil d'arrivée et constituent la trame sonore de ce soir.  Ces dernières sont très ambitieuses et sont devenues un défi extrême pour le concepteur.  À chaque 8 minutes, une pièce très orchestrée viendra changer le tempo, question de simplement remettre le public dans une ambiance encore plus festive qu'au segment précédent.

Gary Caimano m'a montré son IMPOSANT cartable (d'une vingtaine de kilos !!!) constituant le feu de ce soir. Bouche bée que j'étais, j'avais sous les yeux un millier de pages dessinées à la main représentant chacune des minutes, chacune des secondes presque, de son feu d'artifice.  Un exercice colossal qui a demandé près de 2 mois et demi de travail.  Ainsi, page après page, Gary soumettait ses idées à ses employés qui s'affairaient alors à mélanger la poudre. À 70% ce seront les artifices américains qui éclateront dans le ciel et à 30% des produits chinois, question d'ajouter un peu côté variété.  'I haven't watch a single show here in montreal (NDLR : exception faite du feu de la Suisse pour lequel il était déjà arrivé samedi dernier)Because my style is my style. The show is based on the products we manufactured and I don't want to be biaised'  Et de mon souvenir 2010, ces produits sont vraiment intéressants !  Des changements de couleur incroyable, jusqu'à 5 fois dans la même étoile !


 
 
Prêts pour la danse ?  Ça risque de déménager ! Dans quelques heures...


*****************************************  

Bande sonore de 'Lumières dansantes' de la firme Western Enterprises des États-Unis : 

TITRE - INTERPRÈTE

Techno Ouverture Western Enterprises Mix
Paradise - Coldplay
Celebrate Pitbull
Summer Song - Joe Satriani
Let's Dance - David Bowie
High Hopes Bruce Springsteen
Reflections of Earth - London Symphony Orchestra
A Sky Full of Stars - Coldplay
Let's Go Calvin Harris
Loves Runs Out - One Republic
Fix my Eyes King & Country
Sweet Victory - Randy Edleman
Shut Up and Dance Walk the Moon
Beautiful Life (ft. Cindy Alma) Armin Van Buuren
Good to be alive - Andy Grammer
Dancing into the Light Phil Collins

The Journey Begins Hans Zimmer

Tonight - TobyMac

Can't Stop Dancing Becky G.
Best Night of Your LifeFuture Boyz
On Fire - Peter Furler
A Thousand Summers John Tesh


Semaine de pleine lune !


La compétition pyromusicale nord-américaine 'Les Grands Feux Bell' a été bien lancée hier soir avec sur scène Radio Radio et DJ Champion, et puis dans le ciel, les artificiers de Royal Pyrotechnie.  Voici les clichés !  Bon festival Sherbrooke ! Tout l'horaire est ici !
 
 


La vie étant ce qu'elle est, je n'ai beaucoup de temps pour revenir sur le feu Suisse.  Mais en résumé, j'ai vraiment aimé !!!  J'espère pouvoir vous en dire plus avant la finale !  Bravo SUGYP !

15 juillet 2016

🌙 🌧 🎆 🇨🇭 🕙 😃 !


Les frères Guinand, qui sont à la tête de la firme suisse SUGYP, sont de retour à l'International des Feux Loto-Québec après un premier passage remarqué il y a 4 ans. Revenant sur leur dernière présence à Montréal, Jean-Pascal l'aîné et directeur technique aura ces mots : 'C'est un super souvenir, tout s'était très bien passé, c'était super intéressant, on a appris beaucoup de choses, au niveau technique aussi; il y a eu des erreurs dans le spectacle il y a 4 ans, qui nous a fait travailler sur le sujet. C'était très très positif dans tous les sens du terme'.  'On se réjouit de retravailler avec cette équipe extraordinaire cette année !' complétera Nicolas, designer du spectacle et de la musique.

Ceux qui étaient dans les gradins le 7 juillet 2012 se rappelleront du biplan sur le lac ou encore de l'hélicoptère qui survolait la foule, tous deux armés d'artifices lors de la présentation d'Aéro-Folies. Encore une fois cette année, les estrades de La Ronde reste l'endroit de prédilection pour assister au feu d'artifice de la Suisse, puisqu'on nous amène à nouveau des éléments qui ne seront appréciés que par les spectateurs du parc d'amusement. Pas d'hélicoptère, been there, done that, comme on dit, bien que le spectacle cette année découle un peu de celui de 2012.  'On a vu qu'on pouvait communiquer avec les... 'émoticônes' si on veut de l'hélicoptère, on a senti une telle réaction du public !!!' dira l'un des frangins.  Ainsi, en plus des générateurs de flammes fines, plus d'une vingtaine de panneaux-décor seront installés sur le site de lancement afin d'appuyer le thème 'É-motions de Suisse' et ainsi faire place à un jeu d'échange entre l'artificier et le public !

L'un des nombreux panneaux-décor du spectacle suisse

Tout ça avec des produits qu'ils sont allés chercher un peu partout. 3 firmes italiennes, deux chinoises, une espagnole sans oublier les volcans suisses !  Gage de variété ?

Parlant variété, la musique aussi... 'Je l'ai choisie très éclectique. Au moment où tu veux travailler avec les émotions, tu dois travailler avec des éléments qui vont toucher de manière différente, et surtout des gens différents.  Moi, je la trouve très rock, ça commence avec du Muse (NDLR : yeee !), du Metallica, et d'un autre côté, on a de très beaux morceaux, très doux, très tendres, voire classiques, qui arrivent pour moi à lier le fil conducteur du spectacle.  Écouter la bande musicale d'un spectacle sans le spectacle, bof.  L'idée c'est vraiment d'amener les images qui vont dessus.' m'expliquera Nicolas.

À l'heure où nous répondons quotidiennement à nos messages qu'à l'aide d'émoticônes, le spectacle qui se veut être un clin-d'oeil à l'ère numérique dans laquelle nous vivons arrive à point et s'annonce franchement rafraîchissant !  Laissez vos cellulaires dans vos poches samedi soir et suivez plutôt la discussion que vous propose SUGYP de la Suisse !

🌙  🌧  🎆  🇨🇭  🕙 : Beau temps, mauvais temps, le feu d'artifice de la Suisse sera tiré a 22hrs. 😃


*****************************************  

Bande sonore de 'E-motions de Suisse' de la firme SUGYP de la Suisse : 

TITRE - INTERPRÈTE

Supremacy Muse
Nothing Else Matters - Metallica
Beautiful Creatures (BOF Rio 2) Barbatuques, Andy Garcia, Rita Moreno
Nocturna - Nicolas Errera
River Flows in You - Yiruma
The Time of the Turning (Reprise)/The Weaver's Reel Peter Gabriel
The Cirque du Freak: The Vampire's Assistant - Stephen Task
Whatever you Want - Status Quo
Winter Waltz Kitaro
Misirlou - Dick Dale et Hits Del-Tones
Private Investigations Dire Straits
Undying Love - Two Steps From Hell
Quit Clowning Around John Sponsler et Tom Gire
The Tale Viktor Navorski John Williams et Hollywood Cinemascope Orchestra
Fearless - Gargantuan Music
Reaching Audiomachine

13 juillet 2016

Il n'a point plu, prise 2






Quelle semaine infernale pour l’équipe canadienne !  

Alors que l'équipe s'apprêtait à intégrer le site des rampes trois jours avant leur prestation, la déception fût de taille de voir que l'une des cargaisons - contenant la moitié du matériel pyrotechnique de 'L'Ouest Sauvage' - n'arriverait tout simplement pas avant le spectacle. Que faire ? Dan Roy, le concepteur canadien, s’est alors tourné vers ses différents amis québécois qui auront fait tout leur possible et ce, jusqu’à la dernière minute avant le spectacle, afin d’aider Big Bang Fireworks à remplir leur mandat, et offrir au public montréalais ainsi qu'à l'organisation, le meilleur spectacle possible vu les circonstances.  À ce niveau, ils auront réussi leur pari.  Une belle ovation s'en est suivi, signe que la prestation n'aura pas trop souffert de ce pépin au point de vue divertissement. Toutefois, ce ne sont plus les mêmes prix, plus les mêmes effets, les couleurs non plus, on connaît plus ou moins le matériel des autres et il faut redessiner la moitié de son spectacle en quelques heures !  Normalement, un travail de plusieurs de jours... Ainsi, le feu d'artifice canadien qui, à la base, devait procéder à 4000 mises à feu, fût réduit du tiers. Une conception simplifiée, une densité réduite, une variété affectée... Assurément, cette prestation aurait dû être toute autre.

Qui sait aussi peut-être même que les averses de la journée auront affecté certains produits.  Tsé quand ça va mal !  Et puis, la cerise sur le sundae, c'est qu'à la toute dernière minute, alors que tout était prêt, qu'il ne restait plus qu'à se dire bonne chance et à se croiser les doigts, le programme ne répondait plus. Les rampes ont donc été démarrées manuellement, et s'est glissé un délai de quelques secondes entre le côté gauche et le côté droit du long quai de lancement. Misère. Bye la synchro, bye la symétrie, bye beaucoup de points. Bref, une première présence quand même difficile pour Big Bang Fireworks. 

'Would I do anything different ?  No. Not really. We were well prepared... I will not dismiss my suppliers, they are my friends, They can make the products I want, all I do is that I'll make sure we start the transportation process sooner, even though we were pretty early {...}  The learning curve here is to not be disappointed with a show that did not go as planned. Maybe start plan B sooner, but i was still hoping the products would get here on time.  Im an optimistic' me dira le concepteur après la performance de son équipe, sourire en coin, un peu résigné.

Cela étant dit, le public n’est pas là que pour les prix, et à ce stade, a bien apprécié la prestation canadienne.  Nourri des applaudissements, Dan Roy ne peut qu’être satisfait du si grand travail accompli en si peu de temps et avoir quand même réussi à offrir une belle performance aux spectateurs présents. À ce sujet, écoutez-moi quand je vous dis qu’il ne pleuvra pas.  Les gradins étaient peu remplis samedi dernier, et pour aucune raison au final puisqu’il n’a point plu durant toute la prestation ! C’est dommage. Il ne pleut pas à La Ronde de 22h à 22h30. C’est une loi non-écrite bon.  Capiche ?

Samedi, c'est le retour de SUGYP de la Suisse, 4 ans plus tard.

9 juillet 2016

Hiiii Haaaa !


Après un excellent début de la compagnie pyrotechnique chilienne qui a su relever les attentes mercredi dernier, place ce soir au Canada !!! Nous représente cette année, une firme que nous accueillons pour la première fois : Big Bang Fireworks de l'Alberta.  Présidée par un québécois d'origine, Dan Roy, cette compagnie a vu le jour en 1998 et parcourt le monde afin d'éblouir le plus grand nombre de festivaliers possible. Après Calgary, Sherbrooke, la Belgique ou encore le Mexique; il est maintenant logique et très agréable de pouvoir admirer leur création ce soir à Montréal.  

Dan Roy a voulu faire quelque chose de différent tout en restant fidèle à lui-même. C'était donc une évidence pour lui d'utiliser une musique aux sonorités purement western.  Ce genre, qu'il snobait avant de déménager dans l'Ouest, c'est tellement lui maintenant que c'en est même sa sonnerie de cellulaire ! Après toutes ces trames sonores de musique de films, ou de très épique, ou de pop que nous avons entendues à Montréal, avouez qu'il est joliment rafraîchissant d'envisager se dandiner sur des mélodies de western-spaghetti. L'Ouest Sauvage qui sera présenté ce soir, risque d'en transporter plus d'un directement dans nos vastes prairies canadiennes, brin de blé à la bouche !

Le concepteur aura de la difficulté à pointer un seul segment qu'il a vraiment hâte de voir ce soir. Il s'est amusé sur chacun d'entre eux. 'That's a hard one to say because I love every piece. It's not like there was an imposed piece of music. I didn't put any because I thought it might make people happy, I put every song in because i love it, so to say which one was the most fun to design, I don't know, but my favorite is the finale, which i think is really really good piece of music for fireworks. Well they all are, otherwise I wouldn't have chosen them, but the finale song is particularly kick-ass for fireworks'. :)

Des surprises ?  Oui.  Mais des surprises ce sont des surprises non ? Je dirai simplement de bien regarder le titre des chansons ci-bas... Peut-être qu'il y en une dont le titre devrait sonner une cloche... Et puis pour les produits, sachez que Big Bang Fireworks, c'est le distributeur officiel nord-américain des artifices Luso du Portugal, alors, il y en aura plein ce soir. J'aime. Et c'est aussi le retour des pontons sur le lac.  Yéééé.

Dan concluera en disant 'Just come and have fun and experience a different show !'.  Bref, n'ayez pas peur de prendre votre courage à deux mains et d'assister à la performance du Canada ce soir !  Il ne pleuvra pas (je vous le dis), et puis, les vrais cowboys n'ont peur de rien ! Surtout pas de la pluie ! Hiiii Haaa !

*****************************************  

Bande sonore de 'L'Ouest Sauvage' de la firme Big Bang Fireworks du Canada : 

TITRE - INTERPRÈTE

The Good, the Bad and the Ugly Ennio Morricone
Wanted Dead or Alive Bon Jovi
Light Me Up Hunter Hayes
Risk - Paul Brandt
Jolene - Miley Cyrus
Home Sweet HomeJustin Moore
I Will Always Love You - Dolly Parton
For a Few Dollars More - Red West
Ring of Fire Johnny Cash
Remember When Alan Jackson
The Ecstasy of Gold Ennio Morricone

8 juillet 2016

Il n'a point plu



Apparence de pluie, il n’en fût rien pour toute la prestation de Pirotecnia SPA du chili mercredi dernier.  L'enthousiasme palpable des spectateurs, qui ont joint leur voix à celle de Michel Lacroix  dans son décompte ultime, ainsi que les toutes première notes du spectacle (‘Im Yours’ de Jason Miraz) me rappelaient que l’été est bel et bien installé et que c’est le temps de commencer cette nouvelle édition ! La belle synchro dès le départ a rapidement eu l’effet escompté : j’étais prête pour mon premier 30 minutes de l'été !

Bande sonore et synchro : Check !
Vous l’avez décelé dans l’article précédent, j’étais très dubitative concernant l’ambitieuse trame sonore que le Chili nous présentait sur papier.  Force est d’admettre que le responsable de cette musique est maître en son domaine, qu’il y a mis de longues heures et que le résultat fût convaincant.  Mis à part quelques rares enchaînements discutables, je lève mon chapeau bien haut pour avoir réussi  cet exploit de fondre ensemble - et de façon aussi fluide - plusieurs versions d’une même chanson, et ce, dans des styles et des tempos bien différents, mais souvent très entraînants. J'aurais peut-être aimé quelques ralentis dans ce 30 minutes en presque continu, mais qu'à cela ne tienne, ça remuait bon train dans les gradins ! Au final, chacun y aura trouvé son compte puisque ce sont vraiment plusieurs dizaines de décennies, toutes musicalement plus différentes les unes que les autres, que nous avons traversées lors de cette 'Promenade Musicale' offerte par l'équipe chilienne. De ce fait, je m’en voudrais de ne pas le nommer blanc sur noir : un gros bravo à Monsieur Jordi Bonet (pas le sculpteur là...) de la Société OIDO de Barcelone ! Le Chili prend ainsi une sérieuse option sur la mention pour la Bande Sonore mes amis…

Produits : oh que oui !
Je vous parlais aussi des couleurs espagnoles.  De magnifiques pastel - dont l'étonnant cyan - des rouges, des violets, des verts vifs à souhait, des orangés envoûtants, des jaunes, des roses, tantôt palots, tantôt fluos, LE bleu électrique, sans laisser de côté les dorés et les blancs éclatants : elles y étaient toutes ! Bref, des artifices de belle qualité, en bonne quantité, qui auraient toutefois être plus variés.

Conception : oui et non
J'ai bien aimé la conception pyromusicale. Le bel amalgame type d'artifice/musique démontre le sérieux dont ont fait preuve les concepteurs Rodrigo Oyarzo, Albert Rovira et Xavier Galan dans leur travail et qu'ils ont su faire en sorte que l'un vienne joliment bonifier l'autre. Encore une fois, la variété aurait pu être plus présente, cette fois-ci, dans les modèles de tir.  Somme toute une bonne utilisation de l'espace en hauteur et en largeur, mais le lac ne s'est animé qu'en toute fin de spectacle avec quelques salves de (belles!) nautiques. Finalement, l'exécution aura connu son lot de raté. Des bombes égarées, des angles inversés, une explosion hâtive aura aussi raison d'une partie droite du spectacle en cours de route.

À part les critères... 
Bon, les critères c'est que pour s'amuser sur les possibilités de Jupiter.  Mais on s'en fout un peu non ? Le Chili nous a fait vivre une excellente soirée, preuve à l'appui de la belle ovation qu'a donné la foule aux artificiers dans la régie. Définitivement une équipe qui vient de signer une très belle première présence à l'International des Feux Loto-Québec !!!